Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:20
Sur un air de "Quand on n'a que l'Amour" de Jacques Brel...

Quand on a qu’un crayon
A offrir en partage
Pour chasser tous ces cons
Qui veulent nous mettre en cage.

Quand on a qu’un crayon
Et la force de l’humour
Pour plumer les vautours
Et faire taire leurs canons.

Quand on a qu’un crayon
Pour vivre comme des frères
Dans la même maison,
Sous la même bannière.

Quand on a qu’un crayon
Pour s’unir à Charlie
Et offrir en son nom
Liberté…en un cri

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:31
L'Etudiante

Samedi onze heure quinze, elle en oublie la fac.
La semaine est finie, elle en oublie son trac,
Le café du matin ne la réchauffe plus,
Seule l’odeur du pain chaud, qui parfume la rue
Chatouille sa narine, mais elle n’a qu’une pièce
Pour unique repas, pauvre petite princesse.

Qu’importe, demain, c’est la fête…

Elle rejoint sa lucarne, tout en haut du château,
Mais il n’y a plus rien dans son petit frigo.
Elle croque alors son petit quart de pain, tout chaud
Avec son verre d’eau tiède pour unique réchaud,
Se dénude enfin face au petit lavabo
Et découvre ses charmes, mais elle n’a plus d’égo.

Qu’importe, demain, c’est la fête…

Sa porte de bois grince derrière son maquillage.
Le petit oisillon doit retrouver sa cage
Dorée, se dévêtir dans un immense nid,
Se glisser dans les draps lentement et sans bruit,
Attendre le vieillard au parfum de sueur
Qui prendra son plaisir sans atteindre son cœur.

Qu’importe, demain… c’est la fête…

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:31
Poesie posthume

Si vous êtes là ce soir, c’est que j’ai décidé
De rester couché et de ne plus me lever.
Maquillé et poudré dans ma boite, en lambris
Je savoure en silence la beauté de la nuit.

Si vous êtes là ce soir, c’est que j’ai décidé
De tous vous observer, les faux culs, les sincères
Les copains, les amis, tous ceux que j’ai aimé
Que je vais retrouver dans cette bonne terre.

Si vous êtes là ce soir, c’est que j’ai décidé
De rire encore une fois, dans ma main le calice
Mais toujours dans le cœur et dans l’œil, la malice.

Si vous êtes là ce soir, c’est que j’ai décidé
Une dernière fois, et sans la moindre haine
De vous dire bonsoir, mais aussi je vous aime...

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:33
La pensée du jour

La femme est un homme…
En mieux.
L’homme est une femme…
En pire !

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:36
Qui aurait pu écrire cette lettre?

Douce égérie de la légende des siècles,
Réunis par delà le temps et l’infini,
Nous avons conversé en langues célestes
Et tu m’as dis « je t’aime », toi, ma toute petite.

Quel joie de te revoir ma tendre didine…
Je t’ai contemplé comme la brise innocente…
Maintenant, tu es là, je n’ai plus l’âme chagrine
Mon âme et la tienne fusionnent en silence.

Je ne suis désormais comme toi qu’un esprit
Mais je suis si heureux de revoir ton visage
De sentir ta présence, au-delà des nuages.

Ta petite main a rejoint celle de Charles.
Vous êtes partis pour le plus beau des voyages
Avec tout votre amour pour unique bagage…

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:38
Exclu

A quoi bon la culture quand on ne peut plus lire?
A quoi bon rêver d'amitié quand on est seul?
A quoi bon trancher entre pire, et le moins pire?
A quoi bon choisir entre manteau et linceul?

Toujours les mêmes promesses, toujours les mêmes peines
Un sourire de façade, et puis tout recommence…
Et puis on nous oublie, quand les coups de la haine
Défoncent notre dernier squat, pas de clémence.

A quoi bon choisir la rose, les épines… c’est nous.
Ils nous tolèrent encore, mais pas en centre ville
On porte notre croix, ils ont choisi les clous.

De mes mains j’ai crée la richesse d’un autre
Il était mon saigneur, et j’étais son apôtre.
A quoi bon le soleil, je retourne…dans mon trou.

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:41
Mime en scène

Un coup sec, un second,  et le silence… à trois.
Le voile des artistes, lentement, se leva.
Au loin, un regard virginal se dessina
Tendre et parfumé telle la violette des bois.

Elle s’avança, timidement, à petits pas.
Au-delà de cet espace nu, elle dessina
Au pinceau de ses larmes, et au fil de ses doigts
Un petit banc de bois et un anneau de soie.

Quand  elle comprit que son Pierrot ne viendrait pas.
Son œil de jade se couvrit d’une perle d’akoya.
Mais Pierrot, dans son cœur savait qu’elle était là…

Il lui tendit sa main, et elle se releva…
Ils  parfumèrent leurs silences de mille voix.
Avant de disparaitre…avec leur banc de bois.

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 17:43
La veuve noire

De cendre noire vêtue
Elle marche à petits pas,
Puis contourne la rue
Nul ne suit son pas.

De cendre noire vêtue
Elle se perd dans la foule
Comme une Âme perdue
Rejetée par la houle.

De cendre noire vêtue
Elle traverse en silence,
Le jardin défendu
De sa tendre innocence

De cendre dévêtue
Elle s’en remet à Dieu
Qui l’observe enfin nue
Bien au-delà des cieux.

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 18:12
Le petit roi

J’aimerai être roi, pour ne plus être moi.
Un sceptre dans ma main, pour choisir mon prochain.
Une bure sacrée, sur mon corps dénudé
Cousue de lys en or, pour unique décor.

Je choisirai ma reine, pour ne plus être seul.
Elle me tendra sa main, avec son air hautain.
On traversera la cour en donnant le bonjour
A ces manants poudrés, au regard déguisé.

Puis viendra l’heure du bal, au château médiéval
Aux airs des clavecins et des chants abyssins,
Je serai enfin roi, mais, c’est avec effroi
Que je verrai enfin... que je ne suis qu’un nain.

Jeanmi
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 18:13
Dis...Maman,

Dis maman quand j’srai grande,
j’pourrai porter une jolie robe rouge comme toi ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
J’pourrai aller à la grande école avec mes amis ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
J’pourrai conduire la voiture de papy ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
J’pourrai choisir un prince charmant comme papa ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
J’aurai toujours plein de cadeaux à Noel ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
J’pourrai jouer avec les garçons, dessiner des étoiles ?
On verra…
Dis maman quand j’srai grande,
On m’jettera pas des pierres si j’suis pas sage ?
On verra…

Maman, c’est pas drôle !, arrête de dire on verra, Réponds moi !

Ma chérie, dans dix ans.
Si Marianne vit encore
Alors tu seras libre.

Jeanmi
avatar
admin • marie, mateuse de film X à la retraite
Féminin
Degré de sagesse : 25
Degré de bavartitude : 1636
Humeur : :D
Logiciels : Suite adobe CS5, gimp et photofiltre
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mar 10 Fév 2015 - 19:59
J'aime beaucoup ce que tu écris ! C'est harmonieux, et aussi plein de vérités. Moi qui ne suis pas spécialement branchée poésie, j'ai tout de même pris du plaisir à lire tes écrits :)
avatar
admin • on se l'araaaaaache
admin • on se l'araaaaaache
Féminin
Degré de sagesse : 24
Degré de bavartitude : 9134
Logiciels : Photoshop, Inkscape, Photofiltre, Gimp
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Dim 15 Fév 2015 - 11:28
Je croyais avoir déjà laissé un petit commentaire mais non !
Comme Marie, je ne suis pourtant pas une grande poète dans l'âme mais tes poésies sont très agréables à lire, c'est bien écrit je trouve. Et j'aime particulièrement ton hommage à Charlie et la poésie posthume.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


« My greatest weakness? Occasionally, I give a damn. »
avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture L'espoir ne fait pas tout...

le Mar 17 Fév 2015 - 19:58
L'espoir

L’espoir n’est qu’un brouillard d’étoiles une chimère
Une toquade de l’esprit sans la lumière.
L’espoir ne fait survivre que les paresseux,
Ceux qui attendent, mains jointes, les bienheureux.

Je suis las d’espérer en ce monde de pierres
Lancées dans les déserts pour tuer l’univers.
Je suis las d’espérer que la blanche colombe
Dépose un rameau d’olivier… sur les tombes.

Faudra t’il encore plus de rivières de sang
Pour qu’enfin nous parviennent les rires des enfants
Faudra t’il encore plus de crimes et de haine
Pour que de l’eau pure coule de la fontaine.

Par delà le bitume qui souille les trépans,
Bien plus loin que ces Dieux qui nous incitent au pire
Défendons nos valeurs au risque d’en pâtir.
Si ce n’est pour nous, que ce soit pour nos enfants.


Jeanmi


Dernière édition par Jeanmi le Mer 18 Fév 2015 - 18:29, édité 1 fois
avatar
chargée de communication • Fuzz' la folle dingue
Féminin
Degré de sagesse : 21
Degré de bavartitude : 1891
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Mer 18 Fév 2015 - 18:09
On a plus l’habitude de lire de la poésie, Les tiennes sont sympa :)
Après si tu me permet deux petites critiques, je te dirai que c'est dommage pour la répétition du verbe couler dans la dernière poésie (que j'aime beaucoup d'ailleurs)
Et sinon les "..." que tu mets régulièrement à la fin, ca casse la fluidité. d'après moi c'est pour annoncer une sorte de chute mais pourquoi ne pas la laisser arriver toute seule? Je trouve ca assez "artificiel" comme procédé d'écriture.
Bon après je suis pas du tout littéraire, je serai bien incapable d'en faire le dixième clin d\'oeil

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


"Voilà c'est tout moi ca, je vais bientôt avoir 30 ans, seul encore, avec ma gueule de moi, sans rien pouvoir y faire.
Je suis moi, connement moi."



avatar
Nouveau Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 59
Degré de bavartitude : 26
Humeur : raleur positif
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Elle devrait se reconnaitre...

le Lun 23 Fév 2015 - 17:44
Mon Amie

Elle savoure son thé,
Déguste quelques sablés
A l’heure du gouter,
Mon amie.

Elle a l’œil pétillant,
Le sourire apaisant.
C'est une femme enfant,
Mon amie.

Elle est aussi la main,
Qui guide mon destin,
Au-delà du chemin,
Mon amie.

Parfois, quand elle sourit
Dans son regard je lis
Que je suis, moi aussi
Son ami.

Alors,dans un silence
On savoure notre chance
Et on se dit, merci!

Jeanmi
avatar
VIP • olween
Féminin
Degré de sagesse : 26
Degré de bavartitude : 551
Humeur : ...
Logiciels : Photofiltre

Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

le Lun 23 Fév 2015 - 22:06
J'avais une flemme terrible de lire, et j'ai commencé par survoler quelques versets... et j'ai accroché. C'est très actuel, et bien écrit, c'est presque berçant. Bravo !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

" Très loin là-bas, sous la lune d'opale,
Quelqu'un se sent triste et pense à moi ce soir.
Très loin là-bas, quelqu'un parle aux étoiles.
Dites lui que je l'aime,
Et que nos prières se croisent,
Même si l'immensité qui nous sépare me fait mal,
Je sais que tu confis le même vœu à la même étoile.
Quand le vent tristement chante sa plainte sur les toits,
Je sais que tu vas t'endormir sous le même ciel que moi !
Très loin là-bas, si tu as fait un vœu,
Nous serons ensemble,
Très loin là-bas, où le ciel est bleu ! "

Contenu sponsorisé

Ecriture Re: Poésies de Jeanmi

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum