Les poèmes d'Ezehkiel

Sujet: Les poèmes d'Ezehkiel   Mar 10 Mai 2016 - 14:35
Voilà quelques poèmes que j'ai écrit il y a quelques temps. Des poèmes que j'avoue pas très gais, disons que la mélancolie m'inspire de trop. Je n'écris plus tellement en ce moment, mais j'ajouterai tout de même quelques poèmes au fur et à mesure, si l'inspiration me vient...

Automne en deuil... 2015

L'automne meurt, l'hiver se traîne,
Et voilà que l'ange se brise.
Un jour composé par la peine
Dont l'encre jamais ne s'épuise.

L'oiseau parti, l'enfant demeure
Au sol, contemplez son élan !
Celui qui fend le ciel, au cœur,
N'avait pas le sien aussi grand.

Toi, musicien dont la souffrance
A fait taire tous les violons,
Toi qui fût réduit au silence
Sans avoir fini la chanson.

L'automne pleure, les chrysanthèmes
Bordent notre ange qui se brise.
Surtout porte toi bien, je t'aime
D'amour qui jamais ne s'épuise.

..........

Un coup puis quelques cris... 2014

Un coup puis quelques cris faisaient pleurer la mère
Qui contait son histoire au détour d'une page,
Écrivant ses aigreurs et proclamant outrage
Aux larmes ponctuant cet apologue amer.

Deux coups puis quelques cris faisaient pleurer la mère
Qui préservait son fils d'un funeste destin,
Essuyant sur le sol un douloureux dessin
Sous les élans cruels d'un ivre tortionnaire.

Trois coups puis quelques cris faisaient pleurer la mère
Qui, sur les lignes, hurlait qu'elle n'avait plus d'enfant
Mais se disait bénie de pouvoir au levant
Embrasser à nouveau la cible de son père.

Neuf coups, sonne le glas, un tueur s'est pendu,
Épuisant quelque bruit de culpabilité
Née de cadeaux d'adieu que sa femme a laissé,
Un livre de chevet et trois vies de perdues.

..........

Le poète qui dort mais qui ne rêve pas... 2013

Atteindre l'horizon qui jamais ne se pointe,
Et crever la raison, succomber à l’absinthe,
Qui brûle ses pensées et anime son âme,
Et vois ! La nuit qui tombe aux confins de ses flammes.

Jamais elle ne viendra cette muse insonore,
Qui joue du taciturne au poète qui dort,
Lui qui rêve d'écrire, mais rêve sans vision,
Qui pleure l'inspiration et meurt d'expiration.

A l'aurore du jour où le soleil se lève,
Le poète épuisé de désirer ses rêves,
N'attends plus l'éclosion de cette muse inerte,
Et trouve le génie noyé dans la fée verte.
Sujet: Re: Les poèmes d'Ezehkiel   Mar 9 Aoû 2016 - 13:32
Coucou,

J'aime bien tes poèmes, mélancolique c'est vrai mais vraiment parlant. Il y a quelque vers maladroit mais je ne saurais écrire mieux alors... x) Il y a aussi une petite chose, la prononciation des "e" qui parfois alors qu'ils doivent être prononcés déséquilibre un peu le rythme.
Sujet: Re: Les poèmes d'Ezehkiel   Mar 9 Aoû 2016 - 13:43
J'aime beaucoup le premier! Les deux autres je les trouve moins fluides mais c'est peut-être que mon ressenti. Je suis pas habituée à lire de la poésie. very happy
Sujet: Re: Les poèmes d'Ezehkiel   Dim 15 Jan 2017 - 20:47
J'aime énormément tes textes !
J'ai toujours voulu apprendre à rédiger de la poésie, ça m'impressionne beaucoup. pop
La mélancolie va très bien à ton style d'écriture. ^-^
Sujet: Re: Les poèmes d'Ezehkiel