Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Petit Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 14
Degré de bavartitude : 30
Humeur : Mon humeur dépend du jour que nous somme un jour je suit triste et déprimé et l'autre je suit heureux et plein d'idée.
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Tout mes texte

le Lun 13 Nov 2017 - 2:13
(Quelque petit texte sur l’amour)

Ce n’est pas l’amour qui est compliqué,
ce sont les gens que tu aimes qui le sont.



Il paraît qu’il nous est impossible d’imaginer l’infini mes pourtant
si je devais mesurer l’amour que nous offre la vie,
qu’en quelque te dit ''Je t’aime'',
Je sais que je serais très proche de l’infini…

L’amour, c’est comme une partie de ce jeu ''Tetris''
elle est souvent impossible à terminer.


« Parfois, nous souhaitons tousse redevenir un enfant, car les genoux écorcher
sont bien plus faciles à soigner qu’un cœur briser»


«Un jour tu aimeras de nouveau et ce jour, une personne te serrera si fort
dans ses bras pour te dire je t’aime que tous tes morceaux
brisés se recolleront.


«L’impossible c’est ce qui prend bau-cou  de temps,
Le difficile, c’est ce qui peut être fait tout de suite.»


Si ton cœur cessait de battre,
je te donnerais le mien,
car oui sans toi,
il ne me servirait plus à rien,
car sans toi je ne suis rien.



«Il est parfois difficile voir impossible d’oublier une personne
qui t’a donné autant de souvenirs, ces pour quoi il faut mieux ce souvenir.»


«Il faut parfois mieux tourner la page que
d’être seule à vouloir arranger l’impossible.»










(Créer des personnage est aussi un art oui un art magnifique )



Ne vous fié pas au nom sur le dessin ce n'est pas le nom du perso 





  
n o m • Petite Sagesse
  s e x e • Mâle
  â g e •L'âge est un animal qui grandi encore et encore et qui fini par nous dévoré. Petite Sagesse na qu'environ deux lunes.

  c l a n • inconnu chaton perdu 
  r a n g • Chaton
  b u t • Sont but dans le vie? Survivre et ce faire accepté des autre pour ce qu'il est et non pour ce qu'il n'est pas.   
  l i e n s  f a m i l i a u x • Na pas de véritable famille orphelin. Qui le trouvera, oui qui trouvera ce pauvre chaton seul et s’en défense qui l’adoptera pour le sauver d’une mort certaine ? Car en plut de son très jeune âge, Petite Sagesse est a moitié aveugle.
  

  
p h y s i q u e • 5 lignes - Apparence:(Petite Sagesse es de grandeur moyenne, il a une trace de griffe sur l’œil droit origine de la cicatrise inconnu trouver avec cette cicatrise, il a le poil long et doux, il a de grandes griffes acérées parfais pour être guerrier et il a de magnifiques yeux bleus et gris. Couleurs (blanc avec un-peux de noir) Petite Sagesse est a moitié aveugle cause sa blessure a l’œil droit.

  
p s y c h o l o g i e • 5 lignes -Petite Sagesse est triste et généreux de nature. IL n’est pas très bon pour ce faire des amis. Il n’aime pas ce faire déranger pour rien mes si vous avé besoin de luit il viendra vous aider a cou sur, il a un grand cœur et ces un chat de confiance vous pouvez tout luit dire. Mes ne le trahissez pas, car vous ne vivrez pas longtemps. Mes ci vous le respecter il deviendra vautre meilleur ami ses surs. Petite Sagesse aime bien répondre a une question par des poèmes il aime aussi en créer exemple 

(Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme !

Au gré des envieux, la foule loue et blâme ;
Vous me connaissez, vous ! – vous m’avez vu souvent,
Seul dans vos profondeurs, regardant et rêvant.
Vous le savez vous m’avez vus grandir oui moi petite boule de poil solitaire, vous m’avez vu aimer et vous me verrez m’éteindre, mourir, oui vous me verrez disparaître oui vous me verrez redevenir poussière, car poussière j’ai êter et poussière je dois redevenir mes ce jour ne soyez pas triste, car je ne serais pas seul, car notre amie a tout ce la grande Faucheuse m’amènera au clan des étoiles pour que je puisse veillé sur vous .)  

  
h i s t o i r e • xx mots Petite Sagesse est née il y a environs une lune ces origines : (mère, père, son clan d’origine) inconnu.



Sont histoire commence dans une forêt aux arbres centenaires mais même s’il ne voix ca moitié ça ne l’empêchera pas de vivre. Voilas une de ses toutes premières pensé étend jeun chaton (Moi Petite Sagesse jeun je n’ai vus que de la noirceur alors j’ai appris a écouté,
J’ai écouté le bruit du vent, de la pluie et le bruissement du feuillage des grands arbres,
oui j’ai écouté leur murmure j’ai appris a les comprendre,
oui je ses vous devers me penser fou mes je ne le suis pas j’ai juste pris le temps d’écouté,
Oui pour les comprendre il ne faut pas cherché a comprendre mes justes a écouté,
mes je me sans ci seul oui même ci j’ai la nature comme compagnie,
Je me sans seul, car même ci je comprends leur murmure je n’ose pas leur parlé,
oui je n’ose pas interrompre la conversation de ces créatures (arbre) ci pure et ci sage,
Mes moi qui-je suis ?
Suis-je vraiment la ?
Suis-je mort ou vivant ?
Je ne le ses pas, car je ne voix que les ténèbres.
Je donnerais tout pour pouvoir voir autre chose que de la noirceur,
pour avoir de la compagnie,
J’ai ci faim et ci soif sella veux peut-être dire que je suis vivent après tout ?). Petite sagesse auras-il la chance de grandir pourra tille vivre ce sentiment merveilleux qu’est l’amour ?









Titre

(La prière des pistoleros)


Je ne vise pas avec ma main, car ceux qui vise avec leur main on oublié le visage de leur père.



Je ne vise pas avec ma main, je vise avec mon arme, car ceux qui vise avec leur main on oublié le visage de leur père.



Je ne vise pas avec ma main, je vise avec mon œil, car ceux qui vise avec leur main on oublié le visage de leur père.



Je ne tue pas par vengeance, car ceux qui tue par vengeance on oublié le visage de leur père.



 Je ne tue pas par vengeance, je tue pour la liberté, car ceux qui tue par vengeance on oublié le visage de leur père.



Je ne tue pas avec mon arme, car ceux qui tu avec leur arme on oublié le visage de leur père.




Je ne tue pas avec mon arme, je tue avec mon cœur, car ceux qui tu avec leur arme on oublié le visage de leur père.



Je tue avec mon cœur, car je ne tue pas par haine mes par tristesse, car ceux qui tue par haine on oublié le visage de leur père.






(Quelque petit texte sur l’amitié) 

Un jour,
L’amour 
Demande à l’amitié,
À quoi sers-tu ?
Et l’amitié lui répond:
''Je sers à faire sécher les larmes que tu fais couler et à réparer les cœurs que tu as brisés.''


Ne pas trahir, ne surtout pas envier
C’est ça la puissante force de l’amitié
Mais être là, même par mots cela allège bien des fardeaux.


Un véritable bon ami arrive à temps
Les autres arrivent quand ils ont le temps.


La véritable amitié, c’est comme la vie…
tu n’en connais la valeur que lorsque tu l’as perdue.


De tous les biens que la vie et la sagesse nous procurent pour le bonheur
de notre vie, celui de l’amitié est de loin et de beaucoup le plus grand.


L’amitié est une promesse, un engagement et de la confiance
c’est d’être capable de se réjouir du bonheur de l’autre.


Un bon ami est difficile à perdre,
difficile à trouver et impossible à oublier.


La fleur peut se faner, la beauté peut ce désagrégé,
Le monde peut s’écrouler, mais notre amitié ne peut durer qu’une
éternité.


Toutes les richesses de ce monde, toutes les grandeurs
ne valent pas un bon ami.


Une personne peut changer ta vie,
un mot pour arrêter un conflit,
un regard peut sauver une relation,
un sourire peut créer une amitié,
un ami peut tout donner sans rien
attendre en retour.



Un ami, c’est quelqu’un qui comprend qui tu as êté ,
qui accepte ce que tu es devenu ,
qui te connaît tel que tu es et encore, qui te permet de te développer.









(Moi grand je suit mes sage je ne saurais jamais car l'homme est impure, oui impure nous somme car nous avons profané le seul lieux que nous n'aurions pas du profané, oui nous avons profané et souillé notre seul maisons la terre oui la terre ancien lieux sacré . L'homme ne mérite pas de vivre dans ce monde autrefois pur car l'homme ne respecte rien de la nature.)




(La solitude)


Moi seul sur ma montagne je suit, oui seul je suit.

Je rêve du jour ou je ne serrais plus seul, car seul les fou et les traître aime la solitude, mes je ne suit ni fou ni traître.



Mes je sais quelqu'un d'autre en ce monde est comme moi, triste de solitude.



Oui je sais que quelqu'un rêve comme moi à un jour heureux ou la solitude na pas ça place.



Oui je sais que comme moi il rêve et prie pour un jour s'en solitude, oui un jour heureux.



Oui tout les deux nous prions et nous supplions à genoux les étoiles pour que ce jour arrive et qu'en ce jour arrivera l'amitié et le bonheur comme le phénix magnifique oiseau légendaire, le bonheur et l'amitié  renaîtrons oui il reprendrons leur gloire passer devenu poussière. Mes même si en ce jour l'amitié et le bonheur ne sont que poussière et sandre un jour il renaîtrons de la poussière pour redevenir lumière.






(Race impure nous somme)

Moi grand je suit mes sage je ne saurais jamais car l'homme est impure, oui impure nous somme car nous avons profané le seul lieux que nous n'aurions pas du profané, oui nous avons profané et souillé notre seul maisons la terre oui la terre ancien lieux sacré . L'homme ne mérite pas de vivre dans ce monde autrefois pur car l'homme ne respecte rien de la nature.






Ces triste de voir que la plupart des homme ne font pas attention a la nature mes je suit heureux de voir que ce ne sont pas tout les homme qui ne font pas attention oui il y en a qui passe leur temps libre a aidé le nature et je leur dit merci oui merci de ne pas juste ce préoccupé de eux même.
avatar
VIP • olween
Féminin
Degré de sagesse : 26
Degré de bavartitude : 546
Humeur : ...
Logiciels : Photofiltre

Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Tout mes texte

le Ven 17 Nov 2017 - 20:53
J'aime assez le sens de tes textes, cela dit (je me répète), j'ai vraiment beaucoup de mal à apprécier la lecture quand les écrits manquent de construction et surtout, quand il y autant de fautes. Je t'encourage sincèrement à travailler là-dessus pour persévérer dans ce domaine : en effet, cela peut conduire à des incompréhensions, des relectures et des contre-sens, et c'est vraiment dommage de dénaturer de beaux vers à cause de cela !
Un peu trop de "oui" également. Le procédé est intéressant mais assez répétitif pour le coup.

J'espère vraiment ne pas te vexer en disant cela, je préfère simplement me montrer honnête pour t'aider dans ce que tu aimes. happy

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

" Très loin là-bas, sous la lune d'opale,
Quelqu'un se sent triste et pense à moi ce soir.
Très loin là-bas, quelqu'un parle aux étoiles.
Dites lui que je l'aime,
Et que nos prières se croisent,
Même si l'immensité qui nous sépare me fait mal,
Je sais que tu confis le même vœu à la même étoile.
Quand le vent tristement chante sa plainte sur les toits,
Je sais que tu vas t'endormir sous le même ciel que moi !
Très loin là-bas, si tu as fait un vœu,
Nous serons ensemble,
Très loin là-bas, où le ciel est bleu ! "

avatar
Petit Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 14
Degré de bavartitude : 30
Humeur : Mon humeur dépend du jour que nous somme un jour je suit triste et déprimé et l'autre je suit heureux et plein d'idée.
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Tout mes texte

le Sam 18 Nov 2017 - 0:21
E et bien oui tu a raison je devrais faire un-peux plus attention a mon écriture et tout le reste et oui je répète un-peux trop le mot oui comme dans ce message je les dit 3 foi car j'aime bien le rajouté dans mes texte mes bon je peux toujours le remplacé par un autre mot que oui a et bien voila je les acore écrie, et non non sa ne me vexe pas je poste bien ces texte pour m'amélioré et les message comme le tien ne peuvent que m'aidé  content
avatar
Petit Gribouilleur
Masculin
Degré de sagesse : 14
Degré de bavartitude : 30
Humeur : Mon humeur dépend du jour que nous somme un jour je suit triste et déprimé et l'autre je suit heureux et plein d'idée.
Voir le profil de l'utilisateur

Ecriture Re: Tout mes texte

le Sam 18 Nov 2017 - 0:55
(Forêts magnifique chose vous êtes )


La contemplation de chose si pure, mes pourtant si simple m’emplit le cœur de bonheur et d’amour.




Vous m’avez vu cent fois et bien plus, dans les vallées les plus reculées, oui les vallées les plus obscures,








Avec ces mots que dit l’esprit à la nature,


Questionner tout bas vos rameaux palpitants,


Et du même regard poursuivre en même temps,


Pensif,






le front baissé, l’œil dans l’herbe profonde,


L’étude d’un atome ou l’étude du monde.







Attentif à vos bruits qui parlent tous un peu, oui qui parle et qui nous apprend t’en de chose,








Arbres, vous m’avez vu fuir l’homme et chercher Dieu !


Mais vous et moi savons très bien que Dieu nous a quittés il y a de cela bien trop de temps il a oublié ce monde il a tourné le do a l’humanité qui ne fait que ce détruire.


Mais Dieu je ne les pas trouvé et je ne le trouverai jamais, mes fuir l’homme est aussi impossible, car l’homme ne peut arrêté de prendre et de détruire ces forêts-ci belle et si pur et qu’en il ne restera plus que celle ou je me suis caché ils la détruiront comme toutes les autres et la il ne me restera plus rien dans ce monde que de la tristesse et la peur de le regardé.




Car ci je le regarde je ces que seule la mort pourra me consoler de voir t’en de cruauté et de dévastation.  
Contenu sponsorisé

Ecriture Re: Tout mes texte

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum